Archives municipales

Ouvrir/fermer le menu de recherche
AUXERRE

Carnet d'histoire locale

Vous trouverez des billets sur des thèmes d'histoire de la Ville d'Auxerre, choisis par les archivistes en fonction des ressources disponibles dans les fonds patrimoniaux.

Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des documents conservés dans les fonds du service. Nous invitons nos lecteurs à citer leurs sources en cas de réutilisation des images ou des textes contenus dans ces billets historiques.

Bonne lecture !

La tour de l'Horloge (I)

La construction de l’horloge dans la seconde moitié du XVe siècle est un signe de l’affirmation de la communauté des habitants d’Auxerre.

La tour de l'horloge (II)

Histoire d'un monument 1825-1980

Le kiosque à musique

La création du kiosque est indissociable de l’histoire de la musique militaire et de l’aménagement urbain de la ville.

AUXERRE EN FÊTES !

Retrouvez les textes et les images de l’exposition réalisée et présentée par la Bibliothèque et les Archives municipales du 30 novembre 2018 au 19 janvier 2019.

Une école de musique pour Auxerre

À l’occasion de l’anniversaire des 70 ans du conservatoire d’Auxerre, recréé en 1948, retrouvons l’histoire de l’enseignement musical public dans la première moitié du XXe siècle.

Et si la ZAC Saint-Siméon m’était contée...

Beaucoup d'entre nous et les habitants eux-mêmes ignorent quelle est l'histoire de la ZAC Saint-Siméon, parfaitement visible sur le sommet de sa colline qui surplombe la ville. Pourquoi, quand, comment ?

La passerelle du boulevard de la Chaînette

La construction.

Le hameau de Laborde, 1857-1903

L'affaire de l'édification de la chapelle, du cimetière et de l'école communale du hameau de Laborde.

Pourquoi le terme d'« affaire » ? Parce qu'il s'avère que les relations entre les habitants du hameau de Laborde et la ville d'Auxerre ne furent pas un long fleuve tranquille pour le sujet qui nous occupe dans ce billet.

La statue de Joseph Fourier, un monument vagabond

La statue de Joseph Fourier est le premier monument d’envergure exécuté par la ville d’Auxerre afin d’honorer la mémoire de l’un de ses grands hommes. Inaugurée en 1849, déplacée dans trois lieux successifs avant d’être fondue durant la Seconde Guerre mondiale, elle fait partie du patrimoine disparu de la ville d’Auxerre.

La « Passerelle en face de la rue Sous-Mur »

La réalisation de la passerelle piétonne sur l'Yonne

Les marchés d'Auxerre au XIXe siècle

Au cours du XIXe siècle, la municipalité d'Auxerre centralise progressivement les marchés autour de la place du marché (actuelle place des Cordeliers) pour aboutir, non sans vicissitudes, à la construction d’un marché couvert.

1585, Jacques Amyot veille sur Auxerre

Connu à Auxerre pour avoir fondé le collège, devenu le lycée qui porte son nom, Jacques Amyot est également célèbre pour son œuvre de traducteur des ouvrages de Plutarque. Évêque d’Auxerre depuis 1570, il s’illustre notamment par la mise en chantier du chœur de la cathédrale, par la publication d’un nouveau bréviaire ou par la rédaction d’un règlement de l’Hôtel-Dieu de la Madeleine.

On connaît peu le rôle d’intermédiaire que Jacques Amyot a joué entre les habitants d’Auxerre et le roi Henri III. Son action peut être mise en lumière à travers quatre lettres conservées aux Archives municipales d’Auxerre et adressées aux Auxerrois à un moment critique de l’histoire de la ville.

Les chevaliers de l'arquebuse

Ils ont laissé le nom de leur activité favorite à une place de la ville ; ils ont créé l’ancêtre de nos sociétés de tir ; ils formaient aussi une sorte de club un peu chic : voici les chevaliers de l’arquebuse...

Un voyage d’Émile Combes à Auxerre en 1904

Le 4 septembre 1904, à 10 h 45, entre en gare d’Auxerre un train spécial en provenance de Laroche. À son bord se trouve Émile Combes, président du Conseil des ministres, ministre de l’Intérieur et des Cultes.

La création de la crèche Kiehlmann

Pourquoi une crèche « Kiehlmann » ?