Ouvrir/fermer le menu de recherche
AUXERRE

Le site actuel est vieillissant et présentent des défauts d’étanchéité au niveau des esplanades. Les cheminements piétons sont compliqués, le marché est très peu visible depuis le boulevard et la rue du 24-Août, les dalles sont envahies par les voitures tandis que le parking souterrain, aux accès mal signalés, n'est que trop peu utilisépar les automobilistes. Les espaces verts enfin, sont peu avenants.

Afin de redonner du lien, du sens, de l'esthétisme et de la lisibilité à l'ensemble du site, le bureau d'étude de la Ville a donc exposé une première piste de réflexion. Tout d'abord sur ce que pourrait être le nouvel élément architectural du futur marché. Dans l'esprit, il s'agirait d'une halle. Le bâtiment couvrirait le marché actuel et l'esplanade basse. A l'intérieur, il faut imaginer de nouveaux sols et la création d'étals pérennes, réagencées. L’espace marché serait fermé en dehors des jours dédiés. A l'inverse, un déplacement du Bar du marché lui permettrait de fonctionner tous les jours de la semaine. L'ensemble de ces orientations alimenteront le cahier des charges sur lequel trois cabinets d'architectes vont devoir plancher dans les prochains mois. Comme pour le projet de rénovation des quais de l'Yonne, les projets esquissés seront présentés à la population d'ici la fin d'année.

Arquebuse

Réunir les esplanades haute et intermédiaire

Les premières esquisses réalisées par le bureau d'étude font état d'une ré-organisation des esplanades, selon un axe central. Il s'agirait de réunir les deux esplanades, haute et intermédiaire, pour n'en faire qu'une seule. Des emmarchements, des gradins et une rampe intégrée permettraient de gérer le dénivelé qui existe aujourd'hui entre entre les différents espaces. Le but est d'assurer au mieux les liaisons piétonnes et favoriser l’accès du site aux personnes à mobilité réduite. Un large escalier, pourvu d'une rampe, irait en ce sens et dégagerait la vue sur le site de l’Arquebuse.
Les espaces libres seraient recomposés pour faire de l'Arquebuse une véritable place urbaine. Une étude particulière sur le mobilier urbain et l’éclairage des espaces publics compléterait l'aménagement.
L'espace serait épuré : suppression des obstacles (bacs à fleurs, murs...). Une attention toute particulière serait portée à la qualité de traitement des surfaces aménagées, en fonction des usages (activité marché forain et camelots).

Rajeunir et sécuriser les parkings souterrains

Outre la création et la mise en valeur de sorties en extérieur, la rénovation et la sécurisation des parkings souterrains sont aussi envisagées. Un nouveau plan de marquage au sol sera mis en oeuvre. Les différentes travées feront l'objet d'une remise en peinture complète, de manière à rendre l'infrastructure plus accueillante. Le nombre de places actuel devrait être réduit (passant de 360 à 288) pour un meilleur confort de stationnement.

CALENDRIER PRÉVISIONNEL DU PROJET D'AMÉNAGEMENT DE L'ARQUEBUSE

  • 2019 : consultation de trois cabinets d'architectes qui devront proposer chacun une esquisse du projet selon un cahier des charges précis
  • 2020 : construction du nouveau bâtiment couvert, future halle du marché / rénovation, couverture et fermeture de l'esplanade basse
  • 2021 : rénovations des esplanades haute et intermédiaire
  • 2021/2022 : rénovation des sorties du parking souterrain sur l'extérieur, rénovation de l'esplanade haute, rénovation de l'actuel espace couvert
  • 2023 : rénovation des abords
  • 2024 : rénovation intérieure et sécurisation du parking souterrain.