Ouvrir/fermer le menu de recherche
AUXERRE
Dernière modification le 09.03.2021

hydrogène-crescent-marault

Auxerre, capitale mondiale de l’hydrogène

 «Auxerre devient la capitale française, européenne et mondiale de l’hydrogène». C’est ce qu’a déclaré Jean-Pierre Farandou, le PDG de la SNCF, le vendredi 5 mars à Auxerre à l’occasion de la présentation du Hub Hydrogène Auxerrois. Cet événement, organisé à la gare d’Auxerre, réunissait autour du président-maire Crescent Marault, Jean-Baptiste Djebbari (ministre délégué chargé des Transports), Jean-Baptiste Lemoyne (secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères), Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais aussi, outre le patron de la SNCF, les PDG d’EDF et d’Alstom. L’occasion pour la Région et l’État de signer le bon de commande, d’un montant de 52 millions d’euros, pour l’achat de trois trains à hydrogène fabriqués par Alstom qui circuleront sur le tronçon Auxerre/Laroche-Migennes en 2024.

 Une station de production en septembre

Mais ce rendez-vous avait surtout pour ambition de lancer le Hub Hydrogène Auxerrois, qui s’appuie sur la création d’une station de production et de distribution multimodal d’hydrogène vert, issu exclusivement de sources renouvelables (parcs éoliens, barrages du Morvan…).

Installée avenue de la Turgotine, cette station doit être opérationnelle en septembre 2021, à l’occasion de la mise en service de cinq bus à hydrogène dans l’agglomération (voir encadré). Mais elle alimentera également sur le territoire des trains, des camions, des véhicules utilitaires de flottes privées et publiques, des bennes à ordures ainsi que la navigation fluviale ou les réseaux de chaleur dans les logements. Une extension de sa capacité est déjà prévue pour 2023, afin de lui permettre d’approvisionner les trois rames de train

 « Une démarche résolument ambitieuse »

« L’Auxerrois s’inscrit dans une démarche résolument ambitieuse : créer ici un écosystème complet autour de la production d’hydrogène. C’est notre conviction depuis longtemps : définir tout un ensemble technologique autour de cette énergie à laquelle nous croyons », a déclaré Crescent Marault.

Le président de la communauté d’agglomération en a d’ailleurs profité pour remercier l’Agence de la transition écologique (ADEME), qui participe déjà au financement du hub, et vient de sélectionner la phase 2 du projet auxerrois, parmi seulement six autres dossiers en France. Objectif du territoire : alimenter en hydrogène les trains et les usages industriels. A court terme, cet écosystème hydrogène représente surtout de véritables opportunités locales pour accueillir des startups, créer une filière de formation ou développer un tissu industriel. L’hydrogène, une vraie chance pour le territoire.

bus hydrogène
Le futur bus en démonstration

Un des cinq bus à hydrogène qui seront mis en service d’ici à septembre dans l’agglomération était en démonstration à l’occasion de cet événement. Modernes et élégants, ils ont été construits par Safra, premier constructeur français de bus à hydrogène. En attendant de pouvoir s’alimenter dans la station, ils rouleront grâce à leur batterie électrique.

Replay de la présentation revoir ici : https://www.youtube.com/watch?v=7vO12_LJKUg